Un p'tit coucou en passant.

Contrairement à ma souris urbaine qui carbure un max,

moi, je n'ai rien à vous montrer cette fois-ci, pour la bonne raison que mes cervicales me font de nouveau des misères.

Entre mes lombaires qui ne s'articulent plus et mes cervicales qui se tassent, j'ai bien l'impression que ma colonne vertébrale se barre par les deux bouts.

Alors, ni patch, ni broderie, ni même lecture, sinon c'est : "allo, maman, bobo !"

Et comme je ne fais pas les choses à moitié, depuis trois jours, je suis complètement aphone.

Et quand on est aussi bavarde que moi, c'est l'horreur absolue.

Yen a au moins un que ça rend joyeux, c'est mon chéri qui clame que ça lui fait des vacances. Non mais, je vous jure!

Je supporte ces quelques jours d'inactivité forcée pour me requinquer avant de retourner à mes zencours.

Bisous, les filles et bonne soirée.

Souris_11_1_