Comme vous l'a dit la parisienne, la journée fût géniale.

Et pourtant, c'était pas gagné.

Lever 4 h du mat., ça déjà, c'est torture, au moins pour moi.

Puis, ma voiture qui a des vélléités d'indépendance, et qui refuse de démarrer.

M'enfin, on arrive à rejoindre la gare TGV de l'aéroport de Lyon malgré le froid glacial et les plaques de verglas.

A l'arrivée, c'est ma sourisoeur qui nous accueille et nous guide parmi les méandres des couloirs du métro parisien.

C'est au retour que ça se corse.

Retard prévu 30 mn, puis 50. Au final, c'est avec plus d'une heure de retard que nous quitterons la capitale. Nous comprendrons pourquoi en arrivant. Le vent a poussé la neige sur les quais et jusque sur les escaliers intérieurs de la gare.

Ensuite, quasi une heure de route pour rejoindre nos pénates. Naze, la souris !

Mais entre les deux, le top, que du bonheur.

J'ai ramené surtout des bouquins et quelques morceaux de tissus, presque les mêmes que la sister. Même à 500 bornes de distance, il nous arrive souvent de choisir des tissus identiques.

Je m'en suis mis plein les mirettes et le comble du bonheur fut de mettre un visage sur des pseudos. (Catherine les a nommés dans son post.) Je crois bien que c'est ce qui m'a fait le plus plaisir. Un peu gênée quand même quand Mme Ingalls et Poussine nous ont offert un p'tit cadeau, ce dont je les remercie encore. Car si je suis arrivée le porte-monnaie bien rempli, mes mimines étaient vides.

Des photos de mes achats un peu plus tard.

J'avais oublié mon APN et de toute manière, les prises de photos ne sont pas très bien vues sur les stands.

Bonne soirée les filles

Souris_11_1_