Salut tout le monde,

J'ai terminé ma délirante vachette et j'attends la prochaine avec impatience, c'est très amusant à faire.

002

Pendant que nous sommes dans les vaches, je vous présente celles qui sont chez nous.

Parisienne et femme d'agriculteur, je reconnais que ce n'est pas courant. Mais je n'échangerais pas le calme de ma campagne pour retourner vivre à Paris.

Ces charmantes bestioles arrivent ici dès que les premières neiges tombent sur les alpages.

Elles sont pleines, donc pas de traite (heureusement c'est un travail de titan sans dimanche, ni jour férié). Elles ne repartiront qu'une fois leurs veaux mis au monde.

Nous avons des "Abondances" avec le lait desquelles est fabriqué le fromage "Abondance" évidemment.

001

Et des "Tarines" (ou "Tarentaises"), qui nous donnent Beaufort et Tomme de Savoie.

011

Le p'tit monstre en est raide dingue. Il nous a déjà prévenu : "Quand je serai grand, je ferai fermier-boulanger !"

Voilà, c'était la chronique paysanne du dimanche soir.

Bonne semaine à toutes.