Je fais le relais pour l'info de M sur la proposition de Aude  : "Redonnons un sens à Noël".

Je trouve ça admirable, mais au fil des années, j'ai de moins en moins envie de donner.

Après avoir envoyé des chéques un peu partout,

à la Croix-rouge, à l'Unicef, à Action contre la faim

et autres organismes humanitaires,

je me suis aperçue qu'outre notre argent, nous donnons aussi un peu de notre coeur, de notre compassion à tous ceux qui souffrent à travers le monde.

Empathie que ne partagent pas forcément les dirigeants de ces ONG.

On nous annonce aux infos que seulement 20 % de nos dons arrivent à destination et que les 80 % restant sont dépensés en frais de fonctionnement.

Les séminaires aux Maldives ou aux Seychelles avec femmes et enfants que se payent ces dirigeants, les 4X4 dernier cri, et j'en passe font partie de ces frais de fonctionnement.

( Je tiens ces infos d'une amie infirmière qui a travaillé de longues années dans l'humanitaire et qui, finalement a craqué).

J'avais besoin de vous le dire.

Peut-être allez-vous penser que je suis la dernière des sal.....

mais moi désormais, je ne donne plus d'argent,

mais des colis de nourriture (style restos du coeur)

dont je suis sûre qu'ils iront bien à leur destinataire.

J'en appelle aux sportifs, aux people, et autres VIP, pour qu'ils partagent un peu leurs salaires scandaleux avec ceux qui ont faim. Et qu'on arrête de taner ceux qui se débattent au milieu de la crise et se montrent pourtant les plus généreux.

Souris_11_1_