J'avoue, monsieur le juge, je ne suis pas à jour pour "the Orange House", mais je plaide non coupable.

Voici les faits, monsieur le juge : hier, en fin d'après-midi, je brodais pour être au rendez-vous du 08 avril, quand le téléphone a sonné.

J'ai posé mon ouvrage sur la table du salon pour aller répondre.

A mon retour, cinq, dix, bon d'accord, vingt-cinq minutes plus tard, un individu de sexe féminin, m'avait dérobé ma broderie. Au mépris du danger, je lui ai couru après et j'ai récupéré mon bien.

Voici l'objet du délit, monsieur le juge.

054

Et voici la coupable.

057

C'est une bergère allemande et j'ai son identité, monsieur le juge.

Ouais, ben en attendant, faut que je recommence tout. Outre le fait qu'il était mouillé, ce qui aurait pu s'arranger, mon pauvre morceau de lin a reçu des coups de crocs et il est troué.

Ne rigolez pas les filles mais nous, les souris, on n'a vraiment pas de chance.

Entre la frangine qui se mélange les aiguilles! et moi qui suis la victime de ma chienne! snif, c'est trop triste.

Je m'y remets ce soir et je serais à l'heure au prochain rendez-vous.

Souris_11_1_